contactez-nous au01 70 91 81 61* Prix d'un appel local

Cambriolages en France :
nos conseils sécurité

A travers cette infographie, découvrez les chiffres clés des cambriolages en France. Vous connaîtrez les objets les plus convoités ainsi que les régions les plus exposées. Nous vous conseillons pour finir les bons réflexes à adopter pour anticiper au mieux les risques de cambriolages lors de vos vacances et lors de vos déplacements hors de votre domicile.


 Cambriolages en France, nos conseils sécurité




Congés d’été et de fin d’année : périodes propices aux cambriolages !

Pensez à vous protéger !

En 2017, 27% des cambriolages enregistrés par la police et la gendarmerie se sont déroulées au cours des mois de juillet, août, décembre et concernent les résidences principales.
Les mois d’été sont souvent synonymes de départ en vacances loin de chez soi pour plusieurs jours voire plusieurs semaines.
Les malfaiteurs peuvent alors repérer les signes extérieurs indiquant une absence prolongée (accumulation de courrier, volets fermés, etc…) qui leur permettra en cas d’intrusion de disposer de temps pour fouiller l’habitation à la recherche de biens de valeurs.
Les malfaiteurs peuvent apposer des signes de cambriolages en dehors de votre domicile, après un repérage, pour prévoir un cambriolage imminent.

 Cambriolages en France, nos conseils sécurité

Sur l’ensemble des cambriolages enregistrés par les services de police et de gendarmerie en 2017, 59% concernent des résidences principales (données fournies par le ministère de l’intérieur).

Objets les plus volés :

Selon une étude menée par l’ONDRP parue en 2016, les bijoux restent les plus volés lors des cambriolages. Selon l’estimation mentionnée dans l’étude, les vols de bijoux « concernent 54% des vols commis au cours de cambriolages déclarés entre 2013 et 2015. »
Suivent dans l’ordre : le matériel hi-fi, photo et vidéo (31%), l’argent (29%) et le matériel informatique (29%)

Cambriolages : 80% ont lieu le jour

(Article publié dans la revue des spécialistes de l'installation de systèmes de contrôle d'accès et d'alarmes)
En France, 80 % des cambriolages ont lieu la journée.
La fourchette d'heures comptant le plus de cambriolages se situe en 14h et 17h (55 % des cambriolages).

Un cambriolage est plus fréquent la journée que la nuit, car une majorité de gens sont à leur travail de jour et donc absents du domicile.
La nuit, même si la lumière du domicile est éteinte, on ne sait jamais si les gens dorment ou pas.

On compte plus de cambriolages au rez-de-chaussée, à cause des facilités d'accès et de fuite et au dernier étage, parce qu'on y croise logiquement et potentiellement le moins de locataires.

Probabilité d’être victime de cambriolage

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a publié, le 19 mai 2016, une analyse des facteurs individuels et environnementaux :

S’agissant des caractéristiques du logement, le risque de cambriolage augmente avec sa superficie et son isolement. Les logements d’au moins 100 m2 sont plus vulnérables que les logements inférieurs à 70 m2.
Les maisons individuelles sont plus exposées que les maisons mitoyennes et que les immeubles de plus de dix logements.
En revanche, la présence dans un logement d’un ou plusieurs dispositifs de sécurité ou d’un gardien diminue le risque, mais la présence d’un chien est sans effet.

Quant à l’environnement, certaines régions présentent un facteur d’exposition plus élevé que d’autres. Il s’agit par ordre décroissant de l’Ile-de-France, du Sud-Est, du bassin parisien et de l’Est. La taille de la commune a aussi une incidence. Habiter dans une commune de plus de 100 000 habitants expose plus aux cambriolages.


Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes !

Au quotidien

  • Protégez les accès
    Équipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un moyen de contrôle visuel (œilleton), d’un entrebâilleur.
    Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage programmé, détecteur de présence, systèmes d’alarme). Demandez conseil à un professionnel.
  • Soyez prévoyant
    Photographiez vos objets de valeur. En cas de vol, vos clichés faciliteront à la fois les recherches menées par les forces de l’ordre et l’indemnisation faite par votre assureur.
    Notez le numéro de série et la référence des matériels et biens de valeur. Conservez vos factures.
  • Ne commettez pas d’imprudence
    N’inscrivez pas vos nom et adresse sur votre trousseau de clés.
    Ne laissez pas vos clés sous le paillasson, dans la boîte aux lettres, dans le pot de fleurs… Confiez-les plutôt à une personne de confiance.
    De nuit, en période estivale, évitez de laisser les fenêtres ouvertes, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique.
    Ne laissez pas dans le jardin une échelle, des outils, un échafaudage ; ils offrent des moyens d’entrer chez vous.
    Afin de renforcer la vigilance dans votre quartier et de diminuer les risques de cambriolages, vous pouvez demander la mise en œuvre du dispositif de participation citoyenne. Il met en relations élus, forces de l’ordre et habitants d’un quartier, dans l’objectif d’un maillage solidaire entre voisins. Contactez votre maire, pivot du dispositif.
  • Soyez vigilant
    Changez les serrures de votre domicile si vous venez d’y emménager ou si vous venez de perdre vos clés.
    Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous. Soyez vigilant sur tous les accès, ne laissez pas une clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée.
    Lisez attentivement votre contrat d’assurance habitation. Il mentionne les événements pour lesquels vous êtes couverts et les mesures de protection à respecter. Prenez contact avec votre assureur pour toute question.
    Avant de laisser quelqu’un entrer chez vous, assurez-vous de son identité. En cas de doute, même si des cartes professionnelles vous sont présentées, appelez le service ou la société dont vos interlocuteurs se réclament.
    Ne laissez jamais une personne inconnue seule dans une pièce de votre domicile.
    Placez en lieu sûr vos bijoux, carte de crédit, sac à main et clés de voiture. Ne laissez pas d’objets de valeur visibles à travers les fenêtres.
    Si vous possédez un coffre-fort, il ne doit pas être apparent.
    Signalez au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie tout fait suspect pouvant indiquer qu’un cambriolage se prépare.

Avant de partir en vacances

  • Informez votre entourage de votre départ (famille, ami, voisin, gardien,...).
    Faites suivre votre courrier ou faites-le relever par une personne de confiance : une boîte aux lettres débordant de plis révèle une longue absence.
    Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne.
    Votre domicile doit paraître habité tout en restant sécurisé. Créez l’illusion d’une présence, à l’aide d’un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio ...
    Ne diffusez pas vos dates de vacances sur les réseaux sociaux et veillez à ce que vos enfants fassent de même. De même, il est déconseillé de publier vos photos de vacances. Toutes ces informations facilitent l’action des cambrioleurs.
  • Opération tranquillité vacances
    Vous pouvez signalez votre absence au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Dans le cadre de leurs missions quotidiennes, les forces de sécurité pourront surveiller votre domicile.

Se prémunir des cambriolages avec un système d’alarme relié à un Centre de Surveillance

Tentatives d’entrées par effraction : les alarmes diminuent les risques de cambriolages de 34% pour les maisons et 47% pour les appartements.
470 000 ménages victimes de cambriolages ou tentatives en 2016 (1,6% des ménages)
12% des victimes installent une alarme suite à un cambriolage.


Sources :


Vous avez des questions, besoin de conseils ? Rappel gratuit

Rappel Gratuit

Partenariat exclusif
mondial assistance

Comparer
nos formules

Satisfaction clients
un service plébiscité